Notre histoire : une union, une mission

Le tout début

Début d’un mouvement jeunesse en Alsace

Jan 1978

Création de FPC

Création de la Mission France pour Christ, qui se donne pour objectifs d’implanter des Églises du Nord à l’Est de la France

Jan 1978
Jan 2000

Création d’APC

Création de l’Union d’Églises pour développer les relations entre les Églises, et les représenter auprès des instances nationales

Jan 2000
Jan 2010

L’union grandit

Peu à peu, les Églises implantées rejoignent l’union APC

Jan 2010
Jan 2016

Une union, une mission

L’union APC et la mission FPC décident de travailler en synergie à l’implantation et à l’affermissement d’Églises locales.

Jan 2016
Jan 2018

APC s’équipe

Embauche d’un coordinateur à mi-temps.

Jan 2018

Le comité

Nous fonctionnons avec un comité et un coordinateur à mi-temps. Ce comité se retrouve 4 fois par an en soirée ou pour des journées de travail.

Président
Michel RINDER

Coordinateur
Joseph HUBERT

Trésorier
Laurent MARTINACHE

Secrétaire
Didier CONTE

Philippe REUTENAUER

Jérémie OUEDRAOGO

Régis PERRIN


Notre Vision

Une identité commune

Affirmée sereinement dans les instances évangéliques nationales, dont le CNEF et le Réseau-FEF. Elle doit permettre et favoriser la communion et la collaboration avec d’autres composantes du monde évangélique français, selon nécessité et objectifs visés.


Une fraternité solidaire

Vécue par le développement des relations entre les Églises, les responsables d’Églises, les projets communs tant au niveau des pôles qu’au niveau national. APC défend les intérêts communs aux Églises membres.


Des Églises en bonne santé qui multiplient

APC encourage l’affermissement de chaque Église locale et son investissement dans la mission mondiale.


Notre Vision Stratégique

L’idée est d’implanter et développer des pôles d’Églises en réseau. D’abord, FPC vise prioritairement l’implantation des Églises et la gestion de l’équipe de permanents. Puis APC travaille essentiellement à développer des Églises en réseau et à les multiplier, ainsi qu’à la communion et à la collaboration des Églises locales et de leurs responsables.